9 français sur 10 estiment que la souffrance au travail augmente

La souffrance au travail progresse pour 90 % des Français, d’après une enquête OpinionWay pour le groupe MGEN, à l’occasion des Semaines d’information de la santé mentale.

9 actifs sur 10 pensent que la souffrance au travail a augmenté depuis 10 ans. 96 % considèrent d’ailleurs que cela peut arriver à tout le monde. Questionnés sur le nombre de personnes qu’ils estiment concernés par le problème, plus de la moitié (51 %) répond 1 sur 10.

Stress, épuisement, harcèlement…
La souffrance est avant tout psychologique pour les répondants. 66 % l’associe au stress, 60 % au harcèlement moral, 56 % au burn out, 48 % l’épuisement ou encore 15 % le harcèlement physique.

Ressources pas humaines ?
71 % des personnes en souffrance n’ont perçu que de l’indifférence de la part de leur hiérarchie. A contrario, 87 % déclarent que leurs collègues les ont aidés, ainsi que les représentants du personnel (52 %). Si 30 % de ceux qui ont été concernés ont eu recours à un  arrêt de travail, plus de la moitié (55 %) ne se sont rien vu proposer à leur retour en entreprise.

 

Julie Tadduni – journaliste rebondir