Archive: 22 mars 2015

Les cadres dirigeants préfèrent les réunions le mardi matin

Vous en avez assez des réunions qui s’éternisent en fin de journée ? Vous n’êtes pas le seul. Les cadres dirigeants aussi, selon une étude Bird Office déclinée en infographie et dévoilée début février 2015.

À la bonne heure ! 77 % des cadres dirigeants préfèrent les réunions le matin. 43 % affectionnent particulièrement la tranche horaire 9h-11h  et 34 % celle de 11h-14h. Voilà ce que nous apprend l’étude dévoilée le 6 février par la plateforme de réservation de bureaux Bird Office. Et ce n’est pas tout.

44 % des cadres dirigeants affectionnent les réunions le mardi
Vous rechignez à aller en réunion en fin de semaine ? Les cadres dirigeants aussi ! Sur les 1 340 interrogés, 44 % préfèrent les réunions le mardi et 28 % le lundi. Encore mieux : vous en avez assez d’essayer (en vain) de brainstormer dans ces sempiternels bureaux clos ? Les cadres dirigeants partagent votre avis. 57 % préfèrent les réunions à l’extérieur de l’entreprise, notamment dans un café, pour 32 % d’entre eux.

Read More

Dis-moi comment tu gères ton temps en entreprise, je te dirai qui tu es…

Le temps en entreprise est généralement abordé sous le seul angle du temps de travail. Or, dans cet environnement, le temps est un marqueur social fort rarement identifié comme tel. Pour un DRH, il est important de comprendre comment les salariés l’investissent.
L’entreprise est une micro-société composée de multiples communautés. Chacune d’entre elles a ses codes identifiés et partagés par ses membres. Certains s’illustrent par la possession d’objets : téléphones, ordinateurs, d’autres relèvent de l’apparence à travers la tenue vestimentaire ou par une multitude d’autres symboles. Mais certains signes distinctifs, plus diffus, qui relèvent du fonctionnement et des habitudes n’en ont pas moins de force.
Ainsi, l’appréciation du temps et son usage en entreprise peuvent être de vrais marqueurs. Qu’il s’agisse du temps de travail ou des horaires, la façon dont le temps est utilisé traduit, inconsciemment ou au contraire très consciemment, la catégorie à laquelle le salarié appartient ou voudrait appartenir.
Read More

Non la génération Y ne va pas tuer le monde du travail

Par Benoît Meyronin, Directeur délégué Marketing & Développement de Grenoble Ecole de Management et directeur R&D de l’Académie du Service

Ces dernières années, la question de la Génération Y – aujourd’hui on parle de la génération suivante (les « Z ») – a fait couler beaucoup d’encre sans que la communauté académique ne se soit pour autant véritablement emparé de ce phénomène. Les « natifs digitaux » ont pourtant interpelé managers et DRH à travers des comportements jugés nouveaux dans la sphère professionnelle. Des pratiques considérées comme peu orthodoxes – l’hyper-connexion notamment – dans la sphère entrepreneuriale ont ainsi interrogé, et le réflexe du « bon vieux temps » a pu être activé ici et là pour commenter, souvent de manière négative, cette évolution des comportements sur le lieu de travail.

Read More

Une personne seule a besoin de 1 424€ par mois pour vivre décemment

Un budget permettant de vivre décemment en logement social dans une ville moyenne serait de 1.424 euros pour une personne seule, et de 3.284 euros pour un couple avec deux enfants, évalue une étude de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale (ONPES) publiée vendredi.

Le rapport annuel de l’Observatoire livre les résultats d’une recherche menée depuis trois ans pour évaluer les «budgets de référence», nécessaires pour «une participation effective à la vie sociale». Cette étude s’inscrit dans une réflexion menée au niveau européen, visant à déterminer «un revenu minimum décent».

Read More